23.2.13

Sortir du virtuel



Chers amis,

Je vous remercie des différents e-courriers de soutien, d’impatience voire de désespoir que vous avez adressé au Club ces derniers mois pour motif de non mise à jour de ce journal, et je voudrais en guise de réponse vous faire part d’une réflexion personnelle.
La raison première pour laquelle notre site est en sommeil depuis presque trois mois est simple, votre serviteur revient d’un périple au centre du Vieux Continent, et ce voyage fût une occasion inestimée de me libérer de la prison mentale que constitue l’Internet.

Durant cette absence j’ai eu l’occasion de passer quelques jours à Vienne la majestueuse, et au-delà de mon émerveillement ainsi que des impressions que m’ont faite cette Citée, j’ai été marqué par une chose. A la tombée du soir, vous remarquez là-bas des attroupements d’hommes et de femmes soigneusement habillés qui convergent en masse vers les salles de concert, de théâtre et d’opéra. J’ai vu là-bas une culture de la scène et du divertissement artistique bien plus développée qu’à Paris.
Or, Nous pensons et j’ai toujours pensé qu’à l’époque du numérique, du digital (que l’on ne peut pas toucher d’ailleurs…), du virtuel, sortir de chez sois pour assister à un «Live », à du vivant en somme, est un acte révolutionnaire. Le virtuel permet d’abolir l’espace et le temps ? Réinstaurons l’espace et le temps ! Parce que plutôt que de zapper entre ses 8600 MP3, prendre le temps de se déplacer, prendre le temps de voir et d’écouter est le seul moyen de « communier » avec un artiste plutôt que de le « consommer ».
Un rituel n’a de valeur que si l’on y prend part, écran ou présence réelle, il faut choisir.

Alors chers amis, non le Lutetia Dandy Club n’est pas mort, mais il vous exhorte à vivre dans le monde réel ! Une mise à jour trop soutenue de notre journal pouvant créer une dépendance au virtuel, nous continuerons les publications mais de manière rigoureusement chaotique ! Nous rappelons que les archives sont consultables, car c'est le même esprit qui demeure. Alors imprégnez-vous de cet esprit autant que vous voulez, mais ensuite agissez!

Torlak // webmestre LDC

*In english here

1 commentaire:

  1. Bon retour parmi nous! Au plaisir de vous lire de nouveaux.
    F.

    RépondreSupprimer

Membres